Capdevielle : des ex-salariés gagnent en appel

 « Engagés dans un long combat depuis la fermeture de la société Capdevielle, des anciens salariés ont obtenu gain de cause devant la chambre sociale de la Cour d’appel de Pau. L’arrêt rendu jeudi dernier concerne 20 personnes qui travaillaient à Saint-Pée-sur-Nivelle pour le fabricant de meubles landais liquidé en 2010. Cette unité basée en Pyrénées-Atlantiques avait été fermée dès 2008 et son personnel licencié. Ces derniers ont obtenu cette fois entre 14 000 € et 33 000 € de dommages et intérêts, leur licenciement ayant été jugé sans cause réelle et sérieuse. « L’arrêt a constaté que le liquidateur n’avait fait aucun effort de reclassement et qu’il n’avait pas saisi la commission paritaire de l’emploi » précise leur avocat Me Pierre Santi, satisfait de cet arrêt sur lequel il compte s’appuyer le 9 mai, devant la cour d’appel de Bordeaux, où il s’agira là de plaider la cause des 554 anciens du groupe landais. »

Article paru dans le journal "La République des Pyrénées"

Retour

Côté salariés depuis
plus de ans
Taux de réussite
du cabinet %
Implication
des équipes à %
Vous êtes victime de
Nous envoyer un message
Veuillez préciser votre demande
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide